Les couches lavables (2)

Publié le par Appaloosa

Les couches lavables à l'usage







Ma petite puce a bientôt 6 mois... Déjà !!! Depuis sa naissance je n'ai pas vu le temps passer; j'ai réalisé cette semaine qu'elle allait avoir 1/2 année.... 1/2 année !!!!! C'est énorme !!!! Je n'en reviens encore pas.

Tout ça pour vous dire, tout d'abord que je m'excuse de ne plus poster d'articles, ensuite que j'ai eu le temps, ces derniers mois, de tester mes fameuses couches lavables faites-maison. Verdict ? C'est super !!! Que des avantages ! Bon, j'exagère, il y a bien quelques inconvénients aussi, mais rien qui vaille la peine de passer aux jetables.


Ma fille étant une toute petite crevette à sa naissance (2kg480), les couches lavables que j'avais cousues étaient BEAUCOUP trop grandes. On a pu commencer à les lui mettre sans craindre de fuites et sans l'envelopper dedans de la tête aux pieds (!!!) quand elle a atteint les 4 kg. Mis à part le gros popotin que ça lui faisait au début, j'ai tout de suite adhéré pour une raison très simple: je n'avais plus à me lever la nuit ! Et oui, comme elle a longtemps tété 3 / 4 fois par nuit, elle faisait de très gros pipis et si je ne changeais pas sa jetable au milieu de la nuit, c'était l'inondation assurée le matin. Alors qu'avec la couche lavable, elle passait (et passe encore, mais elle ne tète plus la nuit donc ce n'est plus comparable) des nuits de 12 heures sans aucune fuite ! De jour comme de nuit, je n'ai jamais eu de fuites avec les lavables, sauf peut-être 1 ou 2 fois au tout début, le temps de bien comprendre comment installer couches et culottes de protection.


Installation sur les fesses de bébé


Le plus simple, me semble t-il, est d'installer tout d'abord la couche sur la culotte (et éventuellement une surcouche en plus sur la couche), en prenant garde que la couche ne dépasse pas de la culotte dans le dos (sinon, fuites assurées !). Ensuite on installe le tout sous les fesses de bébé, on ferme la couche puis la culotte, le plus rapidement possible si votre p'tit bout a la bougeotte (ça devient un jeu... !). Puis on vérifie que rien ne dépasse de la culotte et on réajuste au besoin.


Stockage des couches sales

Dans un seau ou une poubelle, avec couvercle. Au début je les faisais tremper dans de l'eau avec quelques goutes d'huiles essentielles de Tea Tree; j'ai vite arrêté car je manquais vomir à chaque transfert de couches sales dans la machine à laver. Aujourd'hui je dépose un bout de tissu imprégné de quelques gouttes d'HE de Tea Tree dans le fond du seau et j'entasse les couches sans les faire tremper. C'est beaucoup plus facile et agréable pour transvaser les couches dans la machine à laver, et en plus ça économise de l'eau !


Lavage

Pour rincer les couches pleines de caca (ça c'est vraiment le plus désagréable...!) j'ai concocté un mélange maison à base d'eau+savon noir+détachant Ecover, qui marche plutôt bien et permet de détacher correctement avant lavage.
Je fais une lessive de couches 1 à 2 fois par semaine. Je les lave à 60°c en ajoutant à la lessive du blanchissant oxygéné et quelques gouttes d'huile essentielle de lavande.
Vu la configuration de mes couches (3 morceaux de tissus en bambou cousus ensembles mais restant "individuels"_ hum, pas facile d'expliquer ce que je veux dire... _ je veux dire que je peux passer la main entre chaque morceau de tissu - cf photo), elles sèchent relativement vite. Il faut compter une journée si elles sèchent dehors par temps sec et venteux; ça peut aller jusqu'à 2 jours 1/2 si le temps est très humide.
Sur les couches de caca il peut rester des taches après lavage; ce n'est pas dérangeant car ce sont des taches propres. Par contre j'ai remarqué que quand les couches tachées sèchent au soleil les taches disparaissent !



Les culottes de protection

J'ai les culottes de protection de la marque NIKKY; je les trouve très bien car elles sont très imperméables et surtout elles ont une double membrane au niveau des cuisses qui permet réellement d'éviter les fuites.
Au début je ne mettais que ces culottes, de jour comme de nuit. Puis ma puce a eu une période où elle avait les fesses très irritées, presqu'à vif. J'ai testé une culotte de protection en laine pour la nuit et la différence a été flagrante ! Même si les culottes NIKKY respirent déjà beaucoup, celles en laine sont encore mieux et ses fesses sont très vite redevenues normales.
Mais quand elle "fait ses dents" la culotte en laine ne suffit pas; je rajoute alors une protection en polaire pour lui garder ses fesses au sec.
Je tourne avec 4 culottes NIKKY pour le jour, en les utilisant 2 par 2,  et 2 culottes en laine IMSE pour la nuit.


Les vacances et week-end


Quand on part en week-end on emporte désormais les couches lavables. On a longtemps hésité mais ça ne prend pas beaucoup plus de place qu'un paquet de couches jetables. Je mets les couches sales dans un sac imperméable pour éviter l'humidité et les odeurs.
Par contre pour des longs séjours là j'avoue que je n'ai pas envie de m'embêter avec les lessives. Je prends donc des couches jetables écologiques (et là on se rend compte de la quantité de couches qu'on peut jeter !!!!!)


Et quand bébé est gardé... ?

Et bien si c'est une question de chance de tomber sur la crèche ou la nounou qui accèpte de mettre des couches lavables à son bébé, j'ai de la chance ! L'assistante maternelle qui garde Léna a tout de suite accepté les couches lavables. Et franchement, il n'y a pas de raison valable pour refuser, car après 1 ou 2 journées d'adaptation, le tour de main est vite pris pour les mettre rapidement et sans craindre de fuites. Je craignais que la nounou trouve cela embêtant mais elle-même m'a dit qu'elle trouvait cela aussi facile à mettre que les jetables et surtout que les odeurs étaient beaucoup plus "agréables" avec les lavables qu'avec les jetables (moi aussi j'avais remarqué). Le seul inconvénient... : nettoyer le caca... (beurk beurk beuk). Mais même ça ça ne l'arrête pas !









Publié dans Bébé écolo

Commenter cet article

Alice 19/09/2009 15:04

Bonjour,Merci pour ce partage d'expérience. Mon fils de 6 mois porte des lavables depuis un mois maintenant, et je m'apprête à lui en faire coudre de nouvelles pour compléter mon lot de Popolini. Tes remarques me seront donc utiles :o). Au sujet du caca, il y a quand même la solution du voile biodégradable qu'on met au fond de la couche et qui permet d'évacuer le tout dans les toilettes, c'est quand même bien pratique...Bonne continuation à toutesAlice

natha 09/06/2009 19:57

bonjour :)question sur-culotte :)j'ai une nikki en laine (la rolls royce à mon avis,  je me trompe?) , que j'ai ramenée des USA mais j'en cherche en taille s en europe pour mon 4eme à naître et je n'en trouve pas.... tu en as trouvé ici?merci :)nathanaëlle (oui celle des signes avec les bébés ;)

patricia 28/07/2007 11:44

bonjour !
je suis ass mat et je rêve de rencontrer des parents qui utilisent des couches lavables ... elle a de la chance ta nounou ;-)
amicalement
patricia

Appaloosa 29/07/2007 17:22

Bonjour Patricia,Et oui, il y a aussi le côté inverse: c'est vrai que sur le Fil Vert, presque toutes les mamans, sont adeptes des couches lavables; mais dans la société en générale, il n'y a pas encore beaucoup de gens qui connaissent ou qui ont fait le choix de les utiliser. Mais j'ai confiance, on en parle de plus en plus et ça va venir petit à petit.

poerava 24/07/2007 22:52

Merci bcp Appaloosa pour ce retour d'expérience, qui me sera fort utile lorsque le moment sera venu pour moi d'en utiliser. Je n'ai pas encore tout saisi, entre la couche, la culotte et le reste mais je suis convaincue !!
Tu as vraiment bcp de chance d'avoir trouvé une nounou qui ait accepté ce "détail" sans rechigner, tu as dû trouvé la perle rare !!!
Bises, et profite bien de ta puce, ça pousse tellement vite...Poerava

Appaloosa 25/07/2007 11:28

Merci Poerava. Oh oui, que le temps passe vite ! Ca me fait encore bizarre de me dire que Léna a déjà 6 mois... Tu verras, c'est très facile de se mettre aux lavables. Le plus compliqué c'est de choisir parmis toutes les marques et les différentes sortes de couches (TE1, les préformées, etc..); mais tu as du le voir, Lyla a fait une très bon article la-dessus (http://atelier-naturel.over-blog.com/article-6878012.html). Et si tu décides de les coudre toi-même, tu te simplifies la vie ;D !Quant à la nounou, j'ai effectivement de la chance de l'avoir trouvé, mais je ne pense pas qu'elle soit une exception. La plupart ne connaisse pas (plus) les couches lavables et pense, par manque d'information, que c'est aussi compliqué que de plier un lange; mais si on prend le temps de leur expliquer nos motivations et surtout de leur montrer, je suis prête à parier que la majorité ne sera pas contre.